Six Casques bleus de l’ONU blessés au Mali (porte-parole)

Six Casques bleus de l’ONU au Mali ont été blessés par deux explosions ayant touché leur convoi, et sont à présent soignés dans la ville de Sévaré, a annoncé lundi une porte-parole de l’ONU.

Les Casques bleus, qui appartiennent au contingent togolais, ont été blessés lorsque leur convoi a été touché par deux engins explosifs artisanaux dans le secteur de Douentza, dans la commune de Dangol-Boré, a indiqué Stéphanie Tremblay, porte-parole associée du secrétaire général de l’ONU Antonio Guterres. Deux véhicules blindés du convoi ont été endommagés.

« Le reste du convoi est arrivé à Mopti hier (dimanche) soir sans incident », a indiqué Mme Tremblay.

Dans un tweet publié ce week-end, le chef de la mission de maintien de la paix de l’ONU au Mali El-Ghassim Wane a noté que ces incidents illustraient la menace omniprésente représentée par les engins explosifs artisanaux, mais n’affaibliraient pas la détermination de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) à continuer à protéger la population.

La MINUSMA a été créée pour aider à stabiliser l’un des pays les moins développés du monde. Situé au bord du désert du Sahara, le Mali est en proie à l’instabilité politique et aux attaques d’extrémistes opérant dans le Sahel.

Source: Agence de presse Xinhua