Milla, Gyan, Aliou Cissé, l’Equipe type africaine de l’histoire de la Coupe du monde

L’Afrique a connu d’éminents footballeurs qui ont marqué la Coupe du Monde au point d’en devenir des légendes absolues. Face à des adversaires les plus redoutables, ces légendes ont su porter haut les couleurs de leur pays lors d’une des plus prestigieuses compétitions mondiales qui puisse exister. Si aucun pays africain n’a encore dépassé le stade des quarts, bon nombres de stars, vivants ou décédés ont incontestablement marqué de leur empreinte l’histoire de leur pays aux Mondiaux. Et à l’approche de la 22e édition qui aura lieu du 20 novembre au 18 décembre prochain au Qatar, coup de projecteur sur le meilleur onze africain de l’histoire des Mondiaux

 

Thomas Nkono

L’Italie a connu Dino Zoff ou l’Allemagne, Oliver Khan, le Cameroun peut se targuer d’avoir eu dans ses rangs le légendaire Thomas Nkono. Meilleur gardien africain de l’histoire, l’idole de Gianluigi Buffon fait partie de ceux qui ont révolutionné le poste de gardien de but. Sur le plan continental comme Mondial, il a laissé de la plus belle des manières ses traces. En effet, auteur d’une Coupe du Monde 1982 étincelante, le double ballon d’or africain se révéla aux yeux du monde entier en menant les siens vers le Top 8 mondial lors de la compétition suprême. Une première pour une Nation africaine dans l’histoire de la grande messe du football mondial.

Aliou Cissé

Avant de prendre les rênes de l’équipe nationale du Sénégal en mars 2015, Aliou Cissé a brillé avec les Lions de la Teranga sur le plan continental comme mondial. Il fait notamment partie de l’équipe du Sénégal qui atteint les quarts de finale de la Coupe du Monde en 2022. Intraitable dans le domaine aérien, il fait partie des meilleurs défenseurs africains de l’histoire.

Benjamin Massing

Ce n’est pas le défenseur le plus connu, mais Benjamin Massing a fait les beaux jours du Cameroun entre 1986 et 1992. Il a participé au Mondial 1990 avec les Lions Indomptables, qui ont terminé en quart de finale, éliminés par l’Angleterre (3-2)

Augustin Eguavoen

Nommé deux fois sur le banc du Nigeria, Augustine Eguavoen fait incontestablement partie des joueurs qui ont écrit la légende du Nigeria sur le plan footballistique. L’ancien latéral droit, passé par La Gantoise ou encore Courtrai, a disputé deux éditions de Coupe du Monde avec les Super Eagles (1994 et 1998). Compétition durant laquelle, il a livré de grosses prestations. Pour rappel, en 94, le Nigeria avait terminé leader de son groupe devant la Bulgarie et l’Argentine avant de se faire éliminer en huitième de finale par l’Italie grâce à un doublé de Roberto Baggio.

Stephen Tataw

International camerounais avec 73 sélections, Stephen Tataw fait partie des pionniers de l’équipe Nationale du Cameroun. Il est capitaine des Lions Indomptables à la coupe du monde de 1990, où le Cameroun devient le premier pays africain à atteindre les quarts de finale d’une coupe du monde.

Papa Bouba Diop

Mort le de la maladie du Charcot en novembre 2020, Papa Bouba fait incontestablement partie des légendes du football sénégalais. L’ancien joueur de Fulham et du RC Lence fait partie des éléments clés des Lions de la Teranga au Mondial 2022. Il a été le seul buteur lors se la prestigieuse victoire face à l’équipe de France au Mondial 2022 avant de s’offrir un doublé contre l’Uruguay cette même édition.

Jay-Jay Okocha

Augustine Azuka Okocha, mieux connu sous le nom de Jay-Jay Okocha, fait partie des meilleurs joueurs africains de tous les temps. Technique et très altruiste avec des dribbles dont il avait seul les secrets, l’ancien du Paris Saint-Germain a porté très haut les couleurs du Nigeria. Il prend à trois éditions de Coupe avec les Super Eagles.

Franois Omam-Biyik

On ne peut pas parler des meilleurs joueurs Afrique lors d’une Coupe du Monde sans nommer François Omam-Biyik. Ancien joueur de l’Olympique de Marseille ou encore du RC Lens, Il dispute trois Coupes du monde avec l’équipe nationale du Cameroun, les Lions indomptables, en 1990, 1994 et 1998. Il marque un but d’anthologie de la tête (son point fort) contre l’équipe nationale d’Argentine de Diego Maradona, championne du monde en titre, lors du match d’ouverture du Mondiale 1990 le 8 juin à San Siro. Ce but permet au Cameroun de causer l’une des plus grandes surprises de l’histoire de la Coupe du monde en s’imposant 1-0

Ahmed Musa

L’ancien international Nigérian fait également partie des légendes de l’équipe du Nigeria. Alors qu’il a pris sa retraite il y a quelques années, le natif de Jos est le troisième meilleur buteur africain de l’histoire de la Coupe du Monde (4 réalisations). Ce qui lui vaut une place dans ce onze type.

Roger Milla

Le camerounais (encore) appelé « vieux lion » a lui aussi marqué l’histoire de son pays et de tout le continent. Lors de la Coupe du Monde de 1990 en Italie il contribue grandement à l’ascension du Cameroun en quarts de finale (la première fois pour une équipe africaine).

C’est pour ses grands matchs en équipe nationale que Roger Milla sera aussi élu 2 fois ballon d’or africain (1976 et 1990).

Gyan Assamoah

S’il n’a pas réussi a remporter la Coupe d’Afrique des Nations avec le Ghana, Assomoah Gyan a tout de même rayonné lors de ses trois participations à la Coupe du Monde avec les Black Stars, notamment celle de 2010 malgré une triste élimination contre l’Uruguay en quart de finale. Deux fois Hommes du match lors de la Coupe du monde contre l’Australie et la Serbie, l’ancien attaquant du Stade est à ce jour, le meilleur buteur africain de l’histoire de la Coupe du Monde avec 6 réalisations.

Source : Afrique sports